Comment se protéger contre l’espionnage par la webcam et le microphone de votre PC, comment les désactiver et configurer les autorisations.

L’espionnage via les webcams et les microphones des ordinateurs/ est une question assez importante pour la sécurité de la vie privée des personnes. Les cas de personnes sans méfiance qui sont espionnées en direct par la caméra, voire qui écoutent ce dont elles parlent chez elles, ne sont pas rares. Il existe de nombreux logiciels malveillants qui prennent le contrôle des webcams des ordinateurs pour diffuser des images en direct sans que personne ne s’en aperçoive. Même certains sites web peuvent exploiter des exploits et un code incorrect pour enregistrer à partir du microphone sans que la permission de l’utilisateur soit demandée.

Dans le guide suivant, nous allons vous montrer comment protéger la webcam et le microphone de votre PC pour ne pas être espionné/, en révélant les astuces utilisées par les pirates eux-mêmes pour ne pas être espionné et intercepté via la webcam ou le microphone.

Vérification des autorisations sur Windows 10

Sur Windows 10, les autorisations d’accès à la webcam et au microphone sont clairement indiquées dans les paramètres : si nous trouvons des applications que nous ne connaissons pas ou que nous n’avons pas vues auparavant, nous devrions procéder à la révocation des autorisations. Pour procéder, nous ouvrons le menu Démarrer en bas à gauche, ouvrons l’app Paramètres, sélectionnons le menu Confidentialitéet cochons à la fois le menu Caméraet le menu Microphone.

Voir aussi :  Vérifiez si votre PC est protégé contre les logiciels malveillants et les attaques de virus.

Si nous trouvons une application qui ne devrait pas être là, nous désactivons le bouton correspondant à côté de son nom ou, dans le cas de programmes qui ne peuvent pas être désactivés, nous identifions le chemin et le désinstallons. Nous évitons évidemment de toucher aux navigateurs web ou à d’autres applications utiles comme Skype, Zoom, WhatsApp ou Telegram, qui ont le droit d’accéder à la webcam et au microphone.

Vérifiez les autorisations sur les navigateurs

Malheureusement, les navigateurs sont les principaux outils d’espionnage de la webcam et du microphone : il suffit d’ouvrir un site modifié pour tomber dans le piège. Heureusement, les navigateurs modernes indiquent clairement les autorisations d’accès à la webcam et au microphone, avec la possibilité de les bloquer immédiatement ou ultérieurement. Pour vérifier les sites qui ont accès à la webcam et au microphone sur Google Chrome (le navigateur le plus populaire), nous appuyons en haut à droite du menu avec les trois points, nous appuyons sur Paramètres, nous ouvrons le menu Confidentialité et sécurité, nous cliquons sur Paramètres du site et nous ouvrons les menus Caméraet Microphone.

Dans les menus qui s’ouvrent, on vérifie s’il y a des sites étranges ou inédits, on clique sur les trois points à côté du site et on sélectionne Supprimer ou Bloquer, afin d’éviter tout espionnage de nos faits et gestes ou de ce que nous disons devant l’ordinateur. Les étapes vues ci-dessus sont similaires sur Microsoft Edge (qui est basé sur Chromium), tandis que sur Mozilla Firefoxles autorisations accordées aux sites pour l’utilisation du microphone et de la caméra se trouvent dans la section Permissions, accessible en allant dans le chemin Options – Confidentialité et sécurité.

Voir aussi :  Vérifiez l'état de sécurité de votre PC et découvrez les vulnérabilités avec Metadefender

Utilisation d’une application pour bloquer la caméra et le microphone

Pour arrêter les pirates particulièrement doués, il peut être judicieux d’utiliser une application qui bloque toujours l’accès matériel à la webcam et au microphone, afin de pouvoir les réactiver manuellement si nécessaire. Pour cela, nous pouvons utiliser l’application WebCam On-Off, disponible en téléchargement sur le site officiel.

Ce site montre toutes les webcams connectées à votre ordinateur et vous permet de bloquer la capture vidéo et audio, ce qui protège efficacement notre PC des attaques de pirates visant à nous espionner. Lorsque nous devons utiliser une application de chat vidéo ou lancer une conférence sur Zoom, il suffit de relancer l’application et de désactiver les blocages.

Pour en savoir plus on peut lire notre guide Comment activer la webcam, la tester et la désactiver lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Utilisation des suites de sécurité

En optant pour une suite de sécurité, nous aurons souvent le module de protection de la webcam et du microphone inclus dans le prix, afin de pouvoir arrêter à temps toute attaque de pirates et protéger notre vie privée. Dans ce cas précis, Windows Defender n’est pas suffisant. Il s’agit d’un bon antivirus intégré mais qui ne protège pas les composants matériels des attaques d’espionnage.

Pour choisir une bonne suite de sécurité gratuite ou payante, nous vous recommandons de lire notre guide Les meilleures suites complètes de sécurité et de protection gratuites.

Couvrir votre webcam

En réponse à la demande croissante de confidentialité de la part des utilisateurs, de nombreux modèles de webcam comprennent un obturateur, de sorte que la webcam peut être fermée lorsqu’elle n’est pas utilisée et bloquer ainsi toute tentative d’espionnage. Un exemple de ce type de webcam est la Nulaxy Webcam pour PC/, Expédié par Amazon pour moins de 20€.

Voir aussi :  Rendre Windows plus sûr sur chaque PC

Cette webcam est assez similaire aux modèles vus les années précédentes, mais en tant qu’outil de protection de la vie privée, elle dispose d’un obturateur coulissant que l’on peut placer devant l’objectif lorsqu’il n’est pas utilisé ; même dans le cas où un pirate réussirait à prendre le contrôle de notre ordinateur pour nous espionner, il ne verrait qu’un écran noir de la webcam, étant donné la présence de l’obturateur.

Pour les ordinateurs portableset autres webcams normales, au lieu d’utiliser du ruban adhésif, vous pouvez acheter un couvercle de webcam en caoutchouc, que vous pouvez facilement ouvrir et fermer sur l’objectif, comme ceux-ci sur Amazon.

Conclusions

Ces astuces devraient suffire pour éviter d’être espionné par la webcam et le micro, bien que si j’étais vous, je ferais immédiatement comme Zuckerberg il y a quelques années, qui s’est fait prendre au bureau avec un morceau de scotch sur l’objectif de la caméra : les méthodes les plus efficaces sont souvent les plus simples et les plus immédiates !

Sur le même sujet, on peut aussi lire nos guides Découvrir qui pirate votre PC et si vous êtes espionnéet Découvrir si votre caméra ou votre webcam est utilisée ou piratée et espionnée.