Quelles sont les différences entre les processeurs ARM et les puces Intel x86, qui sont les meilleures sur PC et smartphones ?

Avec le développement et l’évolution des smartphones, une autre famille de processeurs a fait son chemin, ce sont les puces ARM, particulièrement adaptées aux appareils avec batterie car elles ont une faible consommation d’énergie.

Depuis aujourd’hui, les ARM deviennent également de plus en plus puissants, de sorte qu’Apple pourrait bientôt mettre un processeur ARM sur le prochain Macbook, il est intéressant de comprendre maintenant quelle est la différence entre Intel et ARM processeurs, ce qui sont les meilleurs pour PC et smartphones et quelles fonctionnalités ARM ont comparé aux plus classiques Intel processeur x86.

Intel x86 ont toujours été celles qui offrent les meilleures performances, mais aussi celles dont la consommation électrique et le prix sont les plus élevés.

Les puces ARM, en raison de leur faible coût et de leur faible consommation d’énergie, ont été préférées sur les tablettes et les smartphones, bien qu’elles aient toujours été loin des performances Intel.

Jusqu’à il y a quelques années, un téléphone mobile avait probablement une puce ARM, alors qu’un PC de bureau avait certainement une puce Intel ou AMD (utilisant la même technologie x86 ou x64).

Au fil du temps, l’iPhone, l’iPad et la plupart des smartphones et tablettes Android ont gardé les puces ARM à l’intérieur d’eux pour maintenir une faible consommation d’énergie tandis qu’Intel, qui a toujours travaillé pour réduire la consommation d’énergie de ses processeurs, a été forcé d’abandonner le domaine des téléphones portables.

Voir aussi :  Différences entre les processeurs Intel et AMD et les processeurs Intel Core i7 et i5

Techniquement, la principale différence entre les processeurs ARM ex86 Intel réside dans le jeu d’instructions programmé avec le langage Assembly.

Très brièvement et sans entrer dans des détails que même moi je ne peux pas entièrement comprendre, ce sont les instructions qui disent au processeur d’effectuer une série d’opérations, par exemple des calculs mathématiques ou des décalages de données.

Les puces x86 utilisent des instructions CISC, qui signifie « Complex Instruction Set Computing », pour effectuer une certaine tâche avec le moins d’étapes d’assemblage possible, qui nécessite plusieurs cycles d’horloge.

Les puces ARM sont RISC, qui signifie « Reduced Instruction Set Computing », en utilisant un jeu d’instructions qui divise chaque processus en étapes extrêmement petites et simples, chacune pouvant être effectuée dans un seul cycle d’horloge.

Même si rien n’a été compris, il est évident que la puce RISC, avec un seul cycle d’horloge, nécessite moins de mémoire et, par conséquent, un plus petit nombre de transitoires, ce qui se traduit par une consommation d’énergie moindre.

Inversement, les puces CISC peuvent faire beaucoup plus de travail et être plus performantes.

Plus concrètement, outre la consommation d’énergie, la différence la plus importante entre les processeurs Intel et ARM est l’incompatibilité des applications développées pour l’une ou l’autre plate-forme.

Par conséquent, si vous essayez d’exécuter un programme développé pour un processeur Intel sur un appareil équipé d’un processeur ARM, cela ne fonctionnera pas.

Pour cette raison, lorsque vous essayez de télécharger manuellement une application Android avec le fichier APK, vous devez faire attention à ce que ce soit la version du processeur ARM et non la version Intel Atom (utilisée sur quelques modèles de smartphones, qu’Intel a abandonné en 2016).

Voir aussi :  Quels processeurs Intel Core i3, i5 et i7 choisir

Ce problème de compatibilité est également à l’origine de la panne des ordinateurs sous Windows 8 RT, qui ne prenaient pas en charge les programmes de bureau traditionnels.

Maintenant, cependant, les choses peuvent aussi changer parce que les processeurs ARM sont beaucoup plus puissants aujourd’hui et le problème de compatibilité peut être résolu.

Par exemple, il existe à la fois des modèles ARM et Intel d’ordinateurs Chromebook, à la seule différence que s’il existe la puce ARM, vous ne pouvez pas installer Linux sur Chromebook.

Les rumeurs sur une transition prochaine vers les processeurs ARM pour Macbooks sont de plus en plus insistantes, notamment parce qu’Apple utilise déjà l’ARM sur iPhone et iPad et que l’ajustement de la compatibilité des programmes pourrait donc être simple.

Malheureusement, pour les PC Windows, il n’y a pas grand-chose à faire pour le moment et les processeurs ARM ne fonctionneront pas s’il n’y a pas de changement radical dans la conception des logiciels.

Il n’est pas exclu, cependant, la sortie d’autres modèles de tablettes Windows 10 ARM, bien que bon nombre des limitations qui avaient affecté Windows 8 RT restera.