Comment enregistrer un domaine avec Google Domains, le service d’achat de domaines pour les sites Web de Google

Il s’appelle Google Domains et bien qu’il existe depuis plusieurs années, il n’a pas été disponible en France depuis longtemps, ce qui le rend très facile à acheter des domaines, qui est toujours une activité savoureuse ainsi que essentielle pour tout projet web.

Acheter un domaine, je m’en souviens pour les moins expérimentés, c’est enregistrer un nouveau site web et donc avoir la volonté de publier sur Internet ce que vous voulez.

Par exemple, je peux acheter le domaine personnel nomecognome.com, ou le domaine de votre entreprise ou ce que vous voulez.

Le domaine peut alors être utilisé immédiatement avec un blog ou un site web qui peut être hébergé sur n’importe quelle plate-forme.

Le domaine peut alors être combiné avec une boîte aux lettres électronique dont les adresses peuvent être personnalisées, comme [email protected] . .

Les domaines Google sont assez simples à gérer et peuvent être combinés avec des services de création automatique de sites Web tels que Wix, Weebly, Shopify et, surtout, Blogger, la plate-forme Google blog qui se lie parfaitement avec le service Google Domains.

Pour rechercher un domaine gratuit encore disponible à l’achat, vous pouvez alors ouvrir Google Domains et vous connecter avec un compte Google.

Bien que la page de présentation ne soit encore qu’en anglais, au moment où vous ouvrez la console gestion de domaine vous pouvez tout lire en français.

En cliquant sur le lien Rechercher, vous pouvez commencer à rechercher le nom de domaine et essayer de voir lesquels sont gratuits.

Voir aussi :  Images Google Earth pour les nouveaux onglets Chrome

Les domaines .com,.net,.info et bien d’autres plus ou moins courants sont supportés.

Il n’est cependant pas possible d’enregistrer des domaines nationaux tels que ceux des sites.fr.

Le coût est différent pour les différentes extensions de domaine, à partir d’un minimum de 12 euros par an pour les extensions courantes telles que.com ou.net .

Une fois que vous avez trouvé le nom que vous voulez enregistrer, vous pouvez le confirmer, l’ajouter à votre panier et payer en donnant vos informations de facturation et votre numéro de carte de crédit.

Déjà active est l’option de confidentialité, de sorte que le nom du titulaire du domaine n’apparaît pas dans l’elnco public du Whois, de sorte qu’il n’est pas possible de retrouver le propriétaire du domaine pour personne.

Vous pouvez également faire correspondre une adresse e-mail liée au domaine et activer le renouvellement automatique.

L’adresse e-mail personnalisée est basée sur Gmail et offre 30 Go d’espace de stockage.

Le domaine enregistré est maintenant répertorié dans la liste de gestion des domaines Google et peut être configuré de différentes manières dans les paramètres DNS.

Vous pouvez également activer la redirection automatique vers un autre domaine et créer des sous-domaines, si vous voulez utiliser le même domaine pour différents sites Web (comme blog.www.clic-ouest.fr et www.clic-ouest.fr).

Google Domain est un service assez pratique, très facile à utiliser et à configurer, qui n’offre aucun espace d’hébergement et est particulièrement utile pour ceux qui veulent ouvrir un site sur ces plates-formes (CMS assisté) pour créer un site web sans code html et sans avoir à gérer l’hébergement et les bases de données (qui sont alors la partie la plus complexe des sites).

Voir aussi :  Températures en France sur Google Maps

Ceux qui utilisent Blogger bénéficieront certainement, grâce à Google Domains, de l’avantage d’avoir un site web avec un domaine « Custom » ou personnalisé par rapport au domaine de base blogspot.com

En ce qui concerne les services aux entreprises, il convient de rappeler que Google propose également un autre moyen d’enregistrer un domaine, via sa plate-forme d’affaires G Suite qui comprend toute une gamme d’outils de gestion d’entreprise avec un abonnement mensuel.